APPEL à vous tous

Inondations meurtrières au Tamil Nadu

C'est le pire déluge qu'ait connu la région en un siècle

Janvier 2016

Visite de 4 amis basques du Souffle du Sud dans les villages de Puliyur et Kamblimedu dans le district de Cudalore.

 

Dominique, Mizel, Marie-France et Peio de Saint-Pée-sur-Nivelle et d'Ascain, en voyage dans le Sud de l'Inde, ont passé quelques jours chez POPE. Après la joie des retrouvailles, RL Rosario leur a fait visiter un des villages sévèrement touché par les inondations de novembre et décembre 2015. Ils raconteront que sera le moment le plus poignant de leur séjour, car ils ont rencontré des gens complètement démunis et à mi-janvier ils n'avaient eu la visite ou aide de personne excepté celle de POPE. 

 

Nous vous avons lancé un appel le 5 décembre et vous avez répondu présent ce qui nous a permis d'envoyer 2000 euros à POPE. Un grand MERCI à vous. Une partie de cet argent a permis à POPE d'équiper les écoliers puisque toutes les fournitures ont été emportées ou détrempées par les eaux. Nos 4 amis et Anand (le cousin de Christiane vivant dans le sud de l'Inde) ont pu distribuer au nom du Souffle du Sud donc en votre nom des cartables, cahiers, livres etc... pour repartir d'un bon pied à l'école.

 

Aides de première urgence

Mardi 1er décembre 2015

 

APPEL à l'aide de Rosario pour aider au moins 100 familles victimes des inondations et cyclone dans le disctrict de Cuddalore.

 

142€ = Une famille aidée


Lire son appel et le programme détaillé de POPE.

Télécharger
Appel de Rosario du 1er décembre 2015
Appel pour victimes de Cuddalore distric
Document Adobe Acrobat 10.8 KB
Télécharger
Aide aux victimes des inondations de Cuddalore
Programme 1er secours et réhabilitation
Document Adobe Acrobat 363.2 KB

Mercredi 9 décembre 2015

 

Rosario nous a envoyé un programme d'aide aux victimes des inondations du nord du Tamil Nadu.

Les pluies devraient continuer jusqu'en janvier 2016, cela veut dire que les habitants sont dans une totale détresse et il est urgent de les aider.

 

Nous avons besoin de votre générosité. VOUS personne seule, VOUS une famille, VOUS un groupe d'amis, VOUS une association, VOUS une entreprise VOUS pouvez nous envoyer vos dons.

 

3 aides possibles :

  • nous adresser un don du montant de votre choix : les gouttes d'eau font les grandes rivières...
  • fournir les produits et équipements de première nécessité à une famille => 142€
  • réparer ou reconstruire une maison => 715€

 

En contrepartie de votre don, nous vous enverrons un reçu fiscal qui vous permettra de payer moins d'impôts l'année suivante.

 

En donnant non seulement vous mettrez une famille sur les rails mais vous éviterez aussi que ces personnes deviennent  demain les immigrés que nous ne saurons pas garder ou recevoir, des déracinés.

 

Si vous payez des impôts, aussi petits soient-ils, vous pouvez, en nous donnant, en sauvant des familles, réduire vos impôts ET votre don, non seulement sauvera, mais encore aura un  coût moindre pour vous.

 

Exemple  :

 

Si vous décidez de faire un don de 142€, vous pourrez déduire 66 % de ce montant soit 93,72€ et en fait vous ne donnerez réellement que 48,28€ pour sauver une famille.

OU

Si vous décidez de faire un don de 715€, vous pourrez déduire 66% de ce montant soit 471,90€ et en fait vous ne donnerez que 243,10€ pour reconstruire une maison.

 

C’est ça la solidarité, c'est ça la fraternité !

Télécharger
Comment aider et pourquoi
Programme de réhabilitation des victimes
Document Adobe Acrobat 414.4 KB



26 décembre 2004 - Tsunami

Ce jour du 26 décembre 2004 nous renvoie un an auparavant, c'était notre premier voyage en Inde. Inévitablement nous nous remémorons les endroits côtiers que nous avons visité, ces enfants qui jouaient, les quelques mots échangés avec eux. Que sont-ils devenus ? Ont-ils échappé aux vagues tueuses ? Nous n'avons pas la réponse.

 

Rosario, Anand et leurs équipes se sont immédiatement rendus sur les lieux. Ils nous ont appelés d'une cabine pour nous lancer un appel à l'aide devant ce désastre, un appel que nous avons relégué dans toute la France via la famille, les amis des amis. Des gens que nous ne connaissions même pas se sont activés pour récolter des fonds, nous avons reçu des messages très touchants.  

 

Les secours se sont portés sur les villages où le gouvernement n'apportait aucune aide : les pêcheurs les plus démunis et les Dalits encore une fois laissés pour compte.

 

Voici quelques photos, rapports et actions de l'époque :

 

Télécharger
2015 01 07 Aide directe 1.pdf
Document Adobe Acrobat 78.4 KB
Télécharger
2005 01 02 1er CR Tsunami FR + BD.pdf
Document Adobe Acrobat 282.7 KB
Télécharger
Villages aidés par POPE
Plan d'action POPE.pdf
Document Adobe Acrobat 16.5 KB
Télécharger
2015 01 17 aide directe 2.pdf
Document Adobe Acrobat 79.0 KB
Télécharger
2005 01 25 2e CR Tsunami FR.pdf
Document Adobe Acrobat 75.5 KB
Télécharger
2005 02 06 Mot d'Anand.pdf
Document Adobe Acrobat 240.9 KB


14 janvier 2005 - L'ensemble Divertimento de Wasquehal

Voici l'appel de l'ensemble Divertimento qui donnera très vite un concert au profit des victimes du tsunami. Ils ont choisi de soutenir le programme de POPE sur les conseils de Sœur Thérèse de Pondichéry et de Claude Sorel un ami commun.

 

"L'association Le Souffle du Sud vient d'être créée pour la scolarisation et la défense des Dalits (les Intouchables) dans la région de Tiruvannamalai (80km de Pondichéry). Face à la catastrophe du 26 décembre elle va soutenir grâce à vos dons les actions de plusieurs actions locales venant en aide aux familles de pêcheurs et aux familles de Dalits sinistrées aux alentours de Pondichéry.

 

Les besoins de première urgence sont évalués à 50 euros par famille. Ces besoins sont les ustensiles de cuisine, les médicaments, le matériel de couchage, les abris de chaume. Les collectes de nourriture et de vêtements sont effectuées sur place. L'argent ne sera pas versé aux familles mais utilisé pour acheter le matériel qui sera redistribué aux familles les plus touchées. Dans un 1er temps les besoins concernent 500 familles dont 300 ont déjà pu être satisfaites grâce aux dons locaux et de l'Etranger.

 

Les aides gouvernementales ne suffiront pas. Seule la proximité permet par un réseau déjà constitué depuis plusieurs années d'avoir ces informations fiables. L'association "Le Souffle du Sud" s'engage à renvoyer les reçus fiscaux nécessaires aux déductions fiscales jusqu'à hauteur de 60% de votre don".


A l'affiche :

Vendredi 14 janvier 2005

à 20h, en l'église Saint-Nicolas de Wasquehal,

Concert de Solidarité envers les victimes du tsunami en Asie

au bénéfice de l'association Le Souffle du Sud

Au programme, après un récital piano, flûte et piano, nous donnerons :

Hör Mein Bitten de F. Mendelssohn et la Messe en sol de F. Schubert


L'ensemble Divertimento récoltera 2192€. Ce soutien spontané nous avait vraiment fait chaud au coeur.

 

http://ensembledivertimento.fr/

 


Le 18 février 2005 - Kantaldi à Saint-Jean-de-Luz

Sous l'impulsion de plusieurs bonnes volontés du Pays basque et la générosité des chœurs basques, un concert s'est tenu le 18 février 2005 en l'église de Saint-Jean-de-Luz. Le grand coeur de l'assistance a permis d'offrir une belle cagnotte à plusieurs associations qui soutenaient les programmes en faveur des victimes du tsunami dont Le Souffle du Sud.

 


Le 22 février 2005 - Association Adixkideak d'Urrugne


Le 3 juin 2005 à Urrugne


Novembre 2008 - Cyclone Nysha

Le 26 novembre 2008 nous recevions un mail sombre de POPE. Rosario nous informait que le cyclone Nysha avait dévasté une partie de la côte sud-est de l'Inde et qu'il nous enverrait dès que possible les détails sur les dégâts et les besoins de la population. Une fois encore, après le tsunami de 2004, la région de Cuddalore allait subir des effets dévastateurs d'une nature en colère.


Le 9 décembre nous avons reçu ce rapport et quelques photos. Des centaines de personnes sont décédées, il n'y avait aucun moyen de transport possible pour aller visiter les autres villages, tous les magasins étaient fermés, tous les effets personnels ont été emportés par le cyclone, le Gouvernement n'est pas intervenu dans les opérations de premières urgences, quelques bienfaiteurs ont procuré du riz et autres aliments pour quelques jours.


Nous avons envoyé en urgence une première aide. Lorsque que Christiane s'est rendue sur place en janvier 2009 elle a pu distribué des lots de provisions à une quarantaine de familles de Chidambaram, Anand était présent également. Les enfants de POPE ont participé à cet événement, c'était la première fois qu'ils prenaient part aux activités humanitaires de POPE.

 

Dégâts à Koddimaratheru

Aide à Chidambaram


Crimes envers les Dalits

Novembre 2012 - Un village brûlé à Dharmapuri

En Inde, le mariage inter-castes est juridiquement permis si la mariée est âgée au moins de 18 ans et si l'époux a au moins 21 ans. Mais un tel mariage est socialement inacceptable. Les parents et les beaux-parents n’hésiteront pas à tuer la mariée et le marié nouvellement unis. Dans de nombreux cas, ils ont été séparés par la force et un mariage arrangé a été réorganisé selon la tradition.

 

Divya issue de la caste Vanniyar et Llavarasan un jeune Dalit de la colonie Natham se sont mariés en secret mais pas pour longtemps. Le Panchayat qui s'est réuni le 7 novembre 2012 a désapprouvé cette union ce qui a amené le Père de la mariée à se suicider (?)... Toute ceci a provoqué des actes d'une violence inouïe : 272 maisons dalits ont été complètement brûlées (175 maisons dans la colonie Natham, 40 dans la colonie Anna Nagar et 57 dans la colonie Kondam Patti), le couple est séparé et 8 mois plus tard le corps du jeune marié est retrouvé le long du chemin de fer. Suicide ou meurtre ? Le corps subira plusieurs autopsies.

 

Suite à l'appel de POPE qui s'est rendu tout de suite sur place pour investiguer, nous enverrons 500 euros pour pouvoir aider quelques familles.

 

Voici son rapport et un article paru dans Le Monde de Novembre 2013 - Janvier 2014, un hors-série sur l’Inde :

 

Télécharger
Rapport Désastre à Dharmapuri 14 11 2012
Document Adobe Acrobat 503.8 KB
Télécharger
La Loi des Castes - Le Monde.pdf
Document Adobe Acrobat 131.2 KB