Colonne 2
   

12 juin                                                    Journée internationale d'éradication du travail des enfants

Le 12 juin, chaque année depuis 2002, la journée mondiale contre le travail des enfants mobilise les gouvernements, les employeurs et toute la société civile afin d’attirer l’attention sur l’étendue du problème et aboutir à des actions concrètes devant être mises en œuvre pour y faire face.

 

Aujourd’hui plus de 215 millions d’enfants travaillent encore dans des conditions dangereuses et dégradantes pour un salaire de misère.

 

POPE a mis en place une stratégie pour vaincre ce fléau et sensibiliser les jeunes et leurs parents sur l'importance de l'éducation. Comme la plupart des jeunes ne peut pas avoir de soutien à la maison, les élèves peuvent bénéficier d'aide aux devoirs le soir dans leur village. POPE a créé 2 pensionnats un pour les filles et un pour les garçons. Ils abritent et éduquent les enfants qui ont décroché de l'école ou vivent dans un environnement familial dégradé. Ils y restent environ 2 ans pour rattraper le niveau scolaire et se diriger dans les écoles publiques avec plus de confiance. Un collège technique a aussi vu le jour, plusieurs métiers y sont enseignés comme par exemple les aides-soignantes. POPE a aussi organisé des parlements d'enfants, ils se retrouvent régulièrement au centre Suvasam ou Thallakulam pour faire le point, faire remonter les problèmes rencontrés par leurs camarades et apprendre encore plus sur leurs devoirs et leurs droits. 

 

Journée d'éradication du travail des enfants pendant le camps d'été pour les filles à Suvasam

Apprentissage de l'informatique pendant les vacances scolaires


 

Puis il y a aussi les camps d'été juste avant la rentrée scolaire pour consolider leurs connaissances en maths, tamoul ou anglais ou voir ce qu'ils n'ont pas compris. Il a aussi des camps culturels pour exprimer leurs talents dans l'art (dessin, peinture, danse, chant, musique, théâtre) puis des camps sportifs. Tout ceci leur permet de prendre confiance en eux, qui sont plutôt de nature soumise.

 

Pour les jeunes du niveau brevet une ou deux journées sont consacrées à leur futur. Ce sont les camps d'orientation professionnelle où ils vont rencontrer plusieurs adultes qui leur présenteront leur métier. Ils recevront des plaquettes sur les métiers, les études, comment obtenir une bourse, savoir où s'adresser.

 

Depuis de nombreuses années, des marraines et des parrains soutiennent les frais de scolarité d'un enfant. Rosario, lors de son dernier voyage, nous a lancé un appel aux parrainages, donc si vous-même ou quelqu'un de votre entourage veut donner une chance à un enfant d'aller à l'école, éviter le travail forcé et lui assurer un meilleur futur, merci de nous contacter. Les frais de scolarité s'élèvent à 30€ par mois, mais vous pouvez donner moins selon vos possibilités.

 

Ces programmes sont soutenus en partie ou en totalité par Le Souffle du Sud.

 

 


Camps d'été culturel, ici cours de danse pour les filles de Suvasam

Sortie au barrage de Sathanur pour clôturer les camps d'été et les vacances.

Les enfants adorent cette sortie. Ils se rendent au barrage en bus, profitent du parc d'attraction et se rassemblent autour d'un grand pique-nique : riz aucitron, bouchées, glaces... C'est un grand moment de récréation avant la rentrée scolaire, chants, danses, sketches...


Rentrée des classes

Cette année, les écoles du Tamil Nadu ont acceuilli les enfants le 13 juin 2022 et celles de Pondichéry le 23 juin avec un soleil de plomb et une température de 42°C.

 

Mai 2022 - Voyage de Rosario en France

Rosario a effectué un voyage en France pour participer au séminaire international des petits frères des Pauvres.

 

Il en a profité pour visiter ses partenaires, entre autres le Souffle du Sud dont les membres du bureau sont éparpillés à Paris, Villeneuve d'Ascq et Urrugne. Mikel Epalza, notre fidèle porte-voix depuis 2004 a permis une rencontre entre Rosario et le journaliste Vincent Dewitte, responsable du journal Sud-Ouest à Saint-Jean-de-Luz, il en est découlé cet article émouvant, un exemple de solidarité fraternelle. La presse aussi peut se faire le relais pour la cause des Dalits. Un grand Merci à vous trois pour cette rencontre touchante et ce riche échange plein d'humanité. 

 

SUD-OUEST Pays Basque : le "frère indien" de Mikel Epalza, " apôtre des Dalits", honoré d'un prix des Droits de l'Homme.

Télécharger
Un prix des droits de l'Homme pour Rosario
La CNCDH récompense RL Rosario et POPE pour leur inlassable investissement auprès des communautés dalites et tribales.
2022 05 21 SUD OUEST Pays basque Prix CN
Document Adobe Acrobat 328.2 KB



8 mars - Jour international des droits de la femme

En cette journée de reconnaissance des droits des femmes du monde entier, le Consulat général de France à Pondichéry et Chennai a eu la délicatesse de monter une petite vidéo sur le travail de POPE. Madame la Consule avait visité notre partenaire le 4 février 2022.

 

 

 

«  Le Prix des droits de l’homme de la République Française a été décerné à l’ONG indienne People Organisation for Planning and Education (POPE). En cette Journée internationale des droits de la femme, nous soulignons le travail de cette association en faveur des femmes et des filles issues des communautés défavorisées ». 

 

Le 7 février 2022                                            Le Consulat de France à Pondichéry reçoit RL Rosario directeur de POPE

Le jour J est arrivé ! Madame Lise Talbot Barré, Consule générale de France à Pondichéry et Chennai, reçoit Rosario dans son salon. Après quelques mots d'accueil et de présentation de l'association POPE, elle remet à Rosario, le diplôme, la médaille du Prix des droits de l'homme de la République française. Puis c'est au tour de Rosario de prononcer des mots de reconnaissance, de résumer les 35 années de son engagement et la situation envers les Dalits et les Tribaux.

 

Les associations partenaires ont également été remerciées.

 

C'est un grand honneur que le travail de Rosario et son équipe soit reconnu dans son propre pays et à l'Etranger.

 

Sans aucun doute, cette journée restera gravée.

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour regarder la cérémonie de la remise de Prix.

https://www.facebook.com/France.Pondichery/videos/1011290783069325


Le 1er février 2022                                        Le Consulat visite le Centre Suvasam à Gengapattu

Madame Lise Talbot Barré, Consule générale de France à Pondichéry et Chennai, s'est rendue à Suvasam, le premier centre de POPE. Cette visite avait pour but d'inviter Rosario au consulat afin de lui remettre officiellement le Prix des droits de l'homme de la République française et d'en savoir plus sur POPE. Cette visite a permis à Rosario et Punitha de lui faire découvrir la philosophie et les programmes de POPE.

 

Ce fut une très belle journée instructive, constructive et encourageante.

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour suivre la visite de Madame la Consule.

https://www.facebook.com/France.Pondichery/videos/4868000459923354



Nous vous souhaitons une excellente année 2022 et vous adressons un énorme MERCI pour tous vos soutiens.

10 décembre, journée internationale des droits de l'homme

 

10 décembre 2021, Rosario président de POPE se voit décerner le prix des Droits de l'Homme de la République Française. C'est la reconnaissance de son immense travail depuis 1987 pour lutter contre les discriminations envers les Dalits et les opprimés, donner une chance aux enfants de recevoir une éducation scolaire et les clés pour affronter la vie, faire prendre conscience aux femmes de leurs droits et leur permettre d'apprendre un métier pour subvenir aux besoins de la famille.

 

Ce prix permettra à 20 filles et à 20 garçons abandonnés, orphelins ou vivant dans les rues de suivre une année scolaire intensive. 

  

C'est une réelle fierté, une grande joie pour POPE et tous ses partenaires dont nous faisons partie depuis 2004.

 

Merci à vous tous pour votre fidèle soutien depuis toutes ces années.

 

Appel aux dons !

Cyclone Nivar du 26 novembre 2020

 

Après la pandémie, le confinement, la faim, la mort, le déconfinement de septembre puis le reconfinement jusqu'au 31 décembre, Rosario nous informe que le cyclone Nivar a touché la côte Est entre Chennai et Pondichéry ce jeudi 26 novembre entre 3h et 5h du matin. Les vents violents à plus de 130 km/h et les fortes pluies ont fait de nombreux dégâts, arbres arrachés, poteaux électriques à terre, les maisons des dalits endommagées, toit envolé, les murs effondrés ; l'eau a atteint 30 cm par endroits.

 

Heureusement les autorités locales avaient prévenu les habitants, avaient déclaré 2 jours fériés et avaient suspendu les moyens de transport. Il y aurait 4 victimes.à déplorer, 250 000 personnes ont été ainsi déplacées dans des camps. Les secouristes et bénévoles étaient présents pour les orienter, le courant sera rétabli, les arbres dégagés mais qu'en est-il des maisons en partie détruites ?

 

Une fois de plus les Dalits devront faire face à l’adversité. Comme d’habitude, Rosario et son équipe porteront assistance à ces pauvres malheureux.

 

Pour les aider dans leur tâche et adoucir leur désarroi, merci d'avance pour votre coup de pouce.

Vous aussi prenez soin de vous.

 

Vidéos impressionnantes sur un blog ami : http://indioanai.unblog.fr/

 


Covid 19


 

L'Inde aussi est touchée par le Coronavirus, ainsi le Gouvernement a ordonné du jour au lendemain le confinement total depuis le 22 mars jusqu'au 14 avril puis prolongé jusqu'au 3 mai et un confinement bien plus drastique que chez nous, comme ici, il sera prolongé. Du 3 mai il passe au 17 mai puis au 31 mai puis jusqu'en septembre pour un déconfinement en plusieurs étapes. Le Tamil Nadu est le 2ème état indien le plus impacté par le Covid 19 et l'Inde est le pays le plus touché après les USA. Ce confinement est le plus vaste de la planète affectant 1,3 milliard d'indiens.

 

Comme dans tous les coups durs, POPE porte assistance auprès des personnes les plus vulnérables et a mis en place des ateliers de confection de masques de protection en tissu, les cours de couture dispensés depuis 3 ans seront bien utiles pour protéger la population. Nous lançons donc aussi un appel aux dons pour :

  • donner des lots de provisions alimentaires aux personnes âgées isolées et aux familles les plus démunies, (25 kg de riz, 5 kg de farine, lentilles, sucre, 2 kg de sel, 1 kg de thé en poudre, 1 kg de gingembre, 1 l. d'huile, des épices),
  • fournir des kits hygiène (savons, coupe-ongles, serviettes de toilette, vêtements...),
  • payer les couturières qui confectionnent les masques de protection.

Pour avoir un ordre d'idée, le lot coûte 45 €, bien entendu tous les dons, mêmes inférieurs sont les bienvenus.

 

Vous trouverez les coordonnées bancaires sur la feuille de don figurant sur cette page :
 
https://www.lesouffledusud.org/nous-aider-nous-contacter/

Les virements sont vivement conseillés à l'heure où les banques et La Poste marchent au ralenti. Merci d'inscrire selon votre choix  don "Covid 19" ou "Programmes LSDS" dans l'objet de l'opération bancaire. Nous profitons de cet appel pour vous informer de la parution de notre bilan pour l'année 2019. Vous pourrez y lire toutes nos actions.

 

POPE se joint à nous pour dire un grand MERCI pour votre aide si précieuse depuis 15 ans et pour aujourd'hui, ils en ont tant besoin.

 

Ce n'est pas parce que l'on doit rester chez soi, que c'est chacun pour soi.

Pour s'en sortir, pensons à nous, pensons aux autres.

 

Solidairement vôtre,

  

Cécile, Danielle, Christiane


Pourquoi Le Souffle du Sud?

Pour aider les Dalits en Inde.

  

Nous avons créé l’association Le Souffle du Sud à la suite d’un voyage au Tamil Nadu en décembre 2003 au cours duquel nous avons rencontré RL Rosario, le fondateur et président de l’association POPE (People Organisation for Planning and Education). RL Rosario est avocat des droits de l’Homme, Dalit (ex-intouchable) et chrétien. Il nous a exposé sa lutte pour mettre un terme aux discriminations et humiliations que les Dalits subissent chaque jour et sa volonté de tout faire pour que les nouvelles générations puissent suivre une scolarité normale et être au fait de leurs droits et de leurs devoirs. Son souhait est qu’ils prennent leur destin en main.

 

Pour cela la volonté seule ne suffit pas, il faut aussi des fonds pour mettre en place toutes les actions afin d’atteindre ce but de grande envergure et de longue haleine.

 

La confrontation aux conditions de vie et aux discriminations auxquelles les Dalits doivent faire face et l’existence d’un apartheid caché encore au XXIe siècle a suscité l’envie de nous engager et de venir en aide à RL Rosario.

 

Le but du Souffle du Sud est de récolter des fonds

afin de financer les projets de développement mis en place par POPE

pour les communautés les plus démunies.

 

Les projets sont pensés par POPE et gérés par POPE. L’aide que nous lui apportons n’est pas uniquement financière. En créant notre propre association, nous lui avons aussi donné la possibilité de s'exprimer en dehors de son pays pour qu'il puisse porter à la connaissance de tous, ces injustices et le combat qu'il mène depuis 1987 pour une justice sociale.

 

Un an après,  le 15  décembre  2004  nous  déposions  nos  statuts à la  Préfecture  de Paris  et le 15 janvier 2005 nous paraissions au Journal Officiel.

 


Nos coordonnées : 

Le Souffle du Sud - 23 rue de Richelieu - 75001 PARIS

lesouffledusud@gmail.com

www.lesouffledusud.org

 

Association Loi 1901 d'intérêt général - Pour chacun de vos dons, nous émettons un reçu afin que vous puissiez bénéficier d'une remise fiscale.


L'équipe du Souffle du Sud

Cécile David  

avec les filles au centre de Suvasam à Somasipadi

Danielle Prugnot

Danielle Prugnot

avec Rosario à Vendeville

Christiane Hegoas

avec Anand à Sanipoondi