Changez l'avenir d'un enfant !

Changez l'avenir d'un enfant !

 

Le Parrainage

Le 1er avril 2010, l'Inde a rendu l'école obligatoire pour tous les enfants de 6 à 14 ans ce qui a chamboulé la mentalité des parents (surtout ceux dont les enfants travaillent) et le budget des Etats régionaux qui devront financer la moitié des frais (nouvelles écoles, enseignants...). 

 

Pour certains enfants pris en charge par POPE, l'école est un nouvel univers. En effet issus de milieu défavorisé et illettré, ils représentent la première génération d'apprenant dans leur famille, une famille souvent éclatée. Quand les parents travaillent dans les grandes villes, l'enfant est confié aux grands-parents, souvent la grand-mère. Beaucoup de femmes doivent élever seules leurs enfants car le père a quitté le foyer ou est décédé suite aux ravages de l'alcool. 

 

Comme partout l'argent est le nerf de guerre et est nécessaire à l'éducation d'un enfant, ce que beaucoup de parents ne peuvent pas parvenir à offrir aux leurs. Dans certains cas ils préfèrent les envoyer travailler pour ramener quelques roupies à la maison et c'est aussi une bouche de moins à nourrir. POPE doit user de ses talents de négociateur pour convaincre les parents d'envoyer leur enfant à l'école et en même temps trouver des parrains et marraines pour subvenir aux frais de scolarité. C'est pourquoi le parrainage est un acte important et extraordinaire. Il permet à l'enfant d'espérer un avenir meilleur, d'accéder à la connaissance, d'éradiquer le travail forcé des enfants et espérons-le de sortir de son milieu parfois violent. 

 

Le parrainage c’est aussi le gage solide d’un lien entre les travailleurs sociaux de POPE et la famille de l’enfant. Les visites régulières permettent d’avoir connaissance des difficultés et problèmes rencontrés, des besoins de l’enfant et de sa progression.

 

Le coût d'un parrainage est de 30€ par mois (soit un euro par jour). Il permet de régler les frais de scolarité de l'élève : achats de livres, cahiers, fournitures, cartable, uniforme, nourriture, les cours du soir, les contrôles médicaux. L'argent n'est pas directement versé à la famille de l'enfant. Le Souffle du Sud transfère les montants des parrainages à POPE qui paiera les différents établissements et qui répondra aux divers frais. Ce montant peut être réglé en un ou plusieurs versements par chèque ou par prélèvement automatique. Au cours de la scolarité de l’enfant, ce montant peut être réévalué de quelques euros en fonction du coût de la vie. Vous pouvez également participer à un parrainage collectif en versant la somme que vous voulez. POPE envoie tous les ans les nouvelles concernant votre filleul(le). 

 

Stella, Muthu, Mohan.... et leurs camarades scolarisés dans la nouvelle école primaire de POPE à Suvasam attendent un bienfaiteur.

 

Si ce projet vous intéresse, contactez-nous et nous vous enverrons un dossier sur l'enfant et les références bancaires ou cliquez ici pour imprimer et remplir le document à nous renvoyer.

 

"Prenons nos cahiers et nos crayons. 
ce sont nos armes les plus puissantes ! "

 Malala YOUSAFZAI

Prix Nobel de la PaiX 2014